Surcomplémentaire santé, pour quoi faire ?

0
Surcomplémentaire santé, pour quoi faire ?

Une récente enquête a révélé récemment que certains hôpitaux avaient « gonflé » leurs prix (jusqu’à trois fois plus que la normale constatée ailleurs). Donc question santé, pour être mieux couvert, rien ne vaut une bonne mutuelle. Mais il arrive que cette dernière ne soit pas suffisante. Il existe alors une autre solution pour faire face à cette hausse des frais de santé et avoir droit à un vrai remboursement frais de santé : la surcomplementaire santé.

Pourquoi choisir une surcomplémentaire santé ?

L’intérêt de la surcomplémentaire est de venir s’ajouter à une mutuelle ordinaire pour être mieux couvert. En effet, la surcomplémentaire est un contrat d’assurance santé qui couvrent des frais qui ne sont pas assez remboursés voire pas du tout (comme des implants dentaires par exemple).

La surcomplémentaire santé est généralement souscrite pour couvrir les frais dentaires, d’optique ou d’hospitalisation. Mais certains en font le choix pour une meilleure couverture en cas de dépassement d’honoraires et pour une meilleure prise en charge des forfaits dits de bien-être.

La plupart de ceux qui possèdent une mutuelle obligatoire (via le travail par exemple) optent également, mais à titre individuel pour une surcomplémentaire qui va combler les lacunes de la première. Mais tout individu ayant une mutuelle santé individuelle peut souscrire à cette « garantie complémentaire de 3ème niveau ».

Comment choisir sa surcomplémentaire santé ?

Vous devez choisir votre surcomplémentaire en fonction de vos besoins en matière de santé c’est-à-dire soit pour un poste unique comme les frais d’optique soit pour plusieurs : soins dentaires, hospitalisation, frais de maternité, cures thermales…..

Alors si vous souhaitez être mieux couverts, n’hésitez pas à comparer les mutuelles et à demander votre devis surcomplementaire santé que vous pourrez intégrer à votre budget et qui finalement viendra surtout le préserver.

Bon à savoir

Ce qu’il faut savoir et qui est intéressant, c’est que la surcomplémentaire santé va compléter non seulement les remboursements de la sécurité sociale mais aussi ceux de la première mutuelle.

Mais attention : c’est à vous de transmettre à votre surcomplémentaire le décompte des remboursements déjà effectués par la sécurité sociale et que vous lui aurez demandés. En effet, la sécurité sociale ne communique qu’avec une seule mutuelle, la première.

Au final, la surcomplémentaire santé n’est autre qu’une protection ciblée selon vos besoins et peut vous revenir moins cher que de souscrire à une nouvelle mutuelle.